Mes rencontres photographiques

Dans les jours qui se succèdent, dans leur quotidienneté réside un réel écueil. Celui de laisser filer, de laisser s’éloigner, de perdre le lien. Le lien aux choses, aux gens, au monde.

Il me semble que l’attention, l’empathie, la présence à ce qui nous entoure demandent beaucoup de volonté, d’efforts à toujours renouveler. Il est tellement facile de se laisser distraire.

La photographie est un moyen que j’ai trouvé de rester éveillée. Elle m’aide à regarder, à m’arrêter, à revenir, à être là.

Mes images sont le fruit d’un lent dévoilement, d’heures de marche et de rencontres. Elles tentent de partager des moments d’intime harmonie avec la vie.